Biarritz Autrement

Contributions du groupe Abertzale aux élections municipales de 2008 à Biarritz

30 décembre 2007

L’ATABAL

C’est en 1995, que l’idée germa dans la tête de quelques élus, autour de Michel Poueyts, aujourd’hui président de l’Atabal,de créer un lieu dédié aux jeunes et à la musique en particulier. Des visites de structure de musiques actuelles sont effectuées en France et en Euskadi. Le concept d’une salle de concert accompagnée de studios de répétition est retenu. En 2005, une structure de presque 2000m2 naît dans le quartier de la Négresse pour un investissement total de 3,2 million d’euros.
L’Atabal c’est une salle de 700 personnes toute équipée, 3 studios de répétition, 1 studio M.A.O, un centre de ressources/multimédia, Un bar, 3 loges et des espaces techniques.

L’Atabal est devenu un lieu incontournable en Pays Basque.

La diffusion :

L’Atabal fête ses deux années d’existence, nous approchons d’ores et déjà de la centaine de concerts produits avec  comme toile de fond, une programmation artistique très éclectique. La fréquentation s’élève à environ 45000 personnes. Après une progression assez remarquable l’objectif est de consolider pour cette saison la qualité et la régularité des spectacles et d’assurer une montée en charge raisonnable des concerts.

atabal_Concert_St_PEE L'équipe de l’atabal avec Michel Poueyts, Francis Cabrel, Niko Etchart et Christine Bessonart à l’occasion du concert donné aux profit des sinistrés des inondations de St pée , Ascain, Sare.


Le développement du café concert par le biais d’une « soirée mensuelle dédiée à la scène alternative Européenne renforcera l’offre et  les spectacles qui y sont déjà proposés.

La politique de développement de la scène basque reste une priorité notamment sur les premières parties quand celles-ci ne sont pas imposées par les tourneurs.

La répétition :

Cette année nous recensons une augmentation sensible (+20%) des groupes en répétition. A titre d’exemple en mars 2007 nous avons atteint 84 groupes différents dans le mois. L’occupation des trois studios est en phase de saturation, ce qui est bon signe. L’accueil humain et technique est personnalisé et adapté à chaque formation musicale. Un système de détection de jeunes talents permet d’accéder à un dispositif d’accompagnement personnalisé et individualisé (mallette culturelle, musicien conseil…).

L’enseignement artistique :

Dans le cadre de sa politique de formation, l’Atabal propose depuis octobre 2007 des cours collectifs (maximum 4 élèves) de chant et d’instruments (clavier, basse, guitare, batterie et chant). L’objectif est double, apprendre collectivement un instrument et susciter l’envie de jouer en groupe. A ce jour 50 élèves de 10 à 45 ans disposent de ces cours.  Ces cessions font partie intégrante du développement du tissu social local et à la dynamique perpétuelle recherchée par la structure.

Education artistique :

L’Atabal s’inscrit ou développe localement des projets avec différentes structures (Le service jeunesse de la ville de Biarritz, le centre de loisirs, le centre social Maria Pia, écoles primaires, collèges et lycées…) destinés à un plus jeune public. L’objectif est avant tout social et culturel et participe aux décloisonnements et à la formation des publics, ainsi qu’à une démystification donc une appropriation plus facile du lieu.

Les activités (liste non exhaustive) :

        -          Initiation à l’instrumentation dès 6 ans
-          Atelier d’écriture et mise en musique dès 12 ans
-          Atelier montage vidéo dès 10 ans
-          Initiation à la M.A.O dès 14 ans
-          Diverses formations multimédia dès 10 ans
-          Atelier graff
-          Initiation à la musique électronique
-          Initiation Photoshop

Les résidences d’artiste :

La résidence élaborée entre l’artiste, son producteur et l’Atabal permet de développer un projet artistique et vise à la création d’un spectacle sous tous ses aspects : écriture, musique, mise en scène, son et création lumière.
Les résidences sont un moment privilégiées pour favoriser la rencontre avec les groupes amateurs, les collèges et  les lycées. Ces échanges peuvent être informels ou prendre la forme d’ateliers spécifiques ou de débat.
Dans le cadre du dispositif d’accompagnement de la scène locale, des résidences ponctuelles d’un jour ou deux permettent à des groupes de travailler dans des conditions professionnelles sur scène encadré par des techniciens son et lumière.

Le centre de ressources multimédia :

        -          Favoriser l’accès aux nouvelles technologies au plus grand nombre.
-          Enseigner et former les publics à différents logiciels (M.A.O, vidéo, Photoshop…)
-          Accueillir, aider et orienter les recherches des utilisateurs
-          Rendre cet espace un outil de développement et de création

L’Atabal doit concilier entre un usage basique et une approche plus spécifique, technique et artistique de l’outil multimédia. Pour cela un calendrier précis de formation est établi entre les différents partenaires et intervenants.

        -          Formation et initiation aux logiciels de traitement  de texte et aux techniques internet
-          Formation sur des logiciels spécifiques de son et d’image
-          Atelier montage vidéo et son
-          Atelier d’écriture et enregistrement
-          Initiation aux musiques électroniques
-          Atelier de création de blog

Le site internet de l’Atabal est également administré à partir de cet espace. www.atabal-biarritz.fr

Le studio MAO :

Ce studio dédié à la musique assistée par ordinateur à une double fonction au sein de la structure.

        -          Il  a une vocation pédagogique pour les groupes afin d’acquérir les techniques d’enregistrement studio et d’effectuer une maquette que l’on appelle la pré-production.
-          C’est un lieu où est délivré des formations professionnelles qualifiantes (maîtrise des outils inhérents à l’enregistrement et à la composition musicale assistés par ordinateur) en liaison avec les organismes comme l’AFDAS ou le CIF.

L’Atabal en deux ans d’existence est devenu une référence dans le domaine des musiques actuelles sur le territoire (diffusion, répétitions, formations, accompagnement d’artiste, activités culturelles etc...).
Véritable pont vers toutes les formes d’expression des musiques actuelles en Pays Basque et Sud Aquitaine, l’Atabal joue un rôle social et fédérateur auprès des jeunes qui y trouvent là, le lieu d’échanges autour d’une culture qui leur est chère.

Posté par btz_autrement à 17:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire